CHATEAU DES COMTES DE SAVOIE
XIII°-XV° siècles

Le château d'Evian fut durant près de deux siècles l'une des étapes favorites de la cour de Savoie. C'est au milieu du XIII° siècle que le comte Pierre II en débuta la construction.

Le logis des comtes était abrité par une enceinte carrée d'environ quarante-cinq mètres de côté, gardée à chaque angle par une tour ronde. On y accédait par un pont-levis qui enjambait, à l'ouest, le Nant de Bennevy. La chapelle comtale, deux viviers, un jardin et verger complétaient cet édifice prestigieux.

En partie détruite par un incendie en 1390, la forteresse médiévale fut réaménagée par Aymonet Corviaux, architecte en chef du Duc Amédée VIII, qui lui donna alors les caractères d'une demeure seigneuriale annonçant la Renaissance (fenêtres à meneaux, toit de briques, ... )

De part et d'autre de la forteresse, une enceinte fortifiée hérissée de tours rondes protégeait la ville depuis le début du XIII° siècle.

Les limites de la cité devenues trop étroites, on bâtit au début du XIV° siècle le quartier de la Touvière, situé à l'Est des remparts.

Délaissé par les comtes de Savoie depuis la fin du XV° siècle, le château et les fortifications furent remis en état lorsque la cité passa sous domination valaisanne entre 1536 et 1569.
Les troupes franco-genevoises qui assiégèrent la ville en 1591 détruisirent en grande partie l'ensemble. Du château, il ne restait plus qu'un champ de ruines au XVII° siècle.
Les Clarisses et les Cordeliers d'Evian obtinrent alors l'autorisation d'utiliser les matériaux afin d'élever leurs monastères.

Quant aux fortifications, ni les troupes révolutionnaires, ni le réaménagement urbain ne les ont épargnées.

Cliquez sur le plan ci-dessous pour l'agrandir
 Cité médiévale (Evian)