LA VILLA LUMIERE - page 1
(fin XIX°.) Hôtel de ville d'Evian depuis 1927

Cette villa, laissée inachevée en 1887 à la mort de son premier propriétaire, fut acquise en 1896 par Antoine LUMIERE, photographe-portraitiste d'art établi à Lyon depuis 1870, pour y aménager une résidence d'été.

De nouveaux plans furent réalisés par le bureau d'architecture CHEVALLIER de Genève. Antoine LUMIERE chargea l'architecte genevois Paul PELISSIER de la décoration du bâtiment.

La façade de style néo-classique est précédée d'une vaste terrasse à balustres. Surmontant la porte basse, une monumentale réplique en bronze du Penseur de MICHEL-ANGE est placée au bord de la terrasse. L'entrée principale (située rue de Clermont) est encadrée par deux répliques des atlantes de PUGET qui ornent l'hôtel de ville de Toulon. Les battants de la porte sont ornés de deux bas-reliefs en bronze : "Allégories de la Peinture et de la Sculpture", surmontés d'un troisième bas-relief à l'imposte, figurant des "Putti" faisant du cinéma.

Louis et Auguste LUMIERE, fils d'Antoine, furent en 1895, les inventeurs du cinématographe.

Villa Lumière 1

Le vestibule est orné de bas-reliefs signés N. GRAND-MAISON sous un plafond à caissons ; la cage d'escaliers, habillée de boiseries de chêne, a reçu des toiles marouflées signées d'artistes lyonnais. Une superbe lionne de bronze garde la rampe à balustres.

page suivante