Les variations de niveau du Léman

LES VARIATIONS DE NIVEAU DANS L'HISTOIRE

Le niveau du Léman n'a cessé de varier au cours des millénaires, en fonction de la fonte du glacier du Rhône, de l'accroissement temporaire des glaciers du Rhône, de la climatologie (abondance des précipitations et intensité de l'évaporation) et des modifications survenues à l’émissaire (abaissement ou relèvement du seuil du Rhône à la sortie du petit lac).

Le niveau du lac varie chaque jour en fonction des marées. Mais les grandes marées d'équinoxe à Genève ne dépassent pas 4,4 mm.

 

VARIATIONS SAISONNIERES DU NIVEAU DU LAC LEMAN

L’ouverture des vannes du barrage du Seujet à la fin de l'année (novembre) abaisse progressivement le niveau du Léman. Le niveau du lac remonte grâce aux crues des affluents (Rhône et Dranse principalement) pour atteindre sa cote normale à la fin du printemps. Malgré cette régulation, des niveaux exceptionnels ont été atteints durant la première moitié du 20° siècle.

Cette baisse annuelle des eaux découvre de grandes étendues du littoral, en particulier dans les zones à faible pente (Baie d’Excenevex par exemple).

 

PROFIL VERS LES FALAISES DE MEILLERIE

Le profil des rives du Léman est très varié, depuis les pentes abruptes de Meillerie jusqu'à la plage de sable d’Excenevex, en pente douce.

PROFIL DANS LA BAIE D'EXCENEVEX